COMMUNIQUE - SOUTIEN A SAMUEL MAYOL

dimanche 15 novembre 2015
par  webmestre
popularité : 37%

L’Observatoire de la laïcité de Saint-Denis dénonce avec la plus grande fermeté la suspension des fonctions d’enseignement et de direction de quatre mois renouvelables et l’interdiction faite à Samuel Mayol de se rendre à l’IUT pendant un mois
C’est une véritable provocation de la part de M. Salzmann qui choisit délibérément d’engager une mesure disciplinaire contre M. Mayol.
Cette décision est ahurissante : Samuel Mayol a été agressé deux fois. Il a reçu de très nombreuses menaces de mort ainsi que sa femme et ses enfants. Il devrait bénéficier d’une protection officielle à la demande de la Présidence de Paris XIII, et c’est lui qui est sanctionné : c’est le monde à l’envers ! On essaie de plus aujourd’hui de le diffamer par une grossière manipulation alors même qu’un premier rapport de l’Inspection générale de l’administration de l’Education nationale (Igaenr) lui donnait entièrement raison et qu’un second rapport vient d’être demandé à l’Igaenr par les deux ministres, Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon. Ce rapport, est-il précisé, devra « présenter des mesures susceptibles de rétablir un climat de sérénité que les personnels et les étudiants sont en droit d’attendre… »
La décision du président de l’université Paris XIII est inacceptable ; il aggrave les tensions, encourage les dérives de certains et tente d’influencer les enquêtes en cours.
L’Observatoire de la laïcité de Saint Denis demande que la ministre intervienne auprès de M. Salzmann pour qu’il annule sa procédure disciplinaire et qu’il adopte une attitude de neutralité afin que l’enquête judiciaire et le travail de l’Inspection générale puissent se dérouler en toute sérénité.

Saint-Denis, le 15 novembre 2015