PLATE-FORME de l’observatoire de la laïcité de Saint-Denis

mercredi 20 janvier 2010
par  webmestre
popularité : 33%

Définition :
La constitution de 1958 définit notre République comme laïque, démocratique et sociale ; Laïque signifie la séparation du politique et du religieux, la séparation entre les sphères privées et publiques. Cela remonte à la Révolution française et fonde donc l’enracinement de ce principe dans la trilogie de la République, liberté, égalité, fraternité. La séparation des églises et de l’état en 1905 a représenté la victoire des républicains sur les cléricaux.

La laïcité garantit la liberté de toutes les croyances et de la non-croyance et permet le vivre ensemble. « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées dans l’intérêt de l’ordre public. »

*Préambule de la constitution de 1958 : La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances.
Ce que nous sommes :

Nous sommes croyants ou non croyants (agnostiques et athées), porteurs des valeurs de la République, laïque, démocratique et sociale.

Nous sommes les héritiers des républicains qui, depuis 200 ans, ont combattu l’emprise des églises sur les esprits notamment grâce à la place qu’elles ont occupée dans l’enseignement.

Nous sommes les héritiers des progressistes qui se sont battus pour l’égalité politique, économique et sociale de tous, sans distinction d’origine, tout particulièrement celle entre hommes et femmes, ce que nient les religions.

Nous sommes attachés à la liberté de conscience que garantit notre démocratie.

Nous sommes attachés à la liberté des pratiques religieuses qui résultent d’un choix personnel et qui sont garanties par notre constitution.
Nous sommes en revanche opposés à toutes les attitudes et pratiques contraires aux principes de notre constitution.

Les objectifs :

Le combat mené depuis 200 ans a abouti à des textes de compromis mais qui ont énoncé des principes clairs. Or, petit à petit, la laïcité est grignotée. Quelques exemples :

-  la loi votée en septembre 2009 obligeant les communes à financer des écoles privées d’autres communes si leurs résidents ont choisi d’y scolariser leurs enfants.

-  L’affirmation de Nicolas Sarkozy qui place le prêtre au-dessus de l’instituteur “dans la transmission des valeurs”.

-  Le discours du Latran de Nicolas Sarkozy avec ses affirmations sur les racines chrétiennes de la France, la laïcité positive, les diplômes délivrés par l’enseignement privé… ce qui annonce un retour en arrière.

A côté de ces menaces sur les fondements même de notre société et sur la paix civile que nous avions gagnée, force est de constater que d’autres menaces se font jour depuis plusieurs années. La loi de 1905 concernait les quatre religions alors implantées en France, les églises catholiques, luthérienne et réformées, et le judaïsme. Ces cultes ont été amenés à composer avec les lois républicaines. Or aujourd’hui, d’autres cultes sont entrés dans le paysage national, notamment les évangélistes et l’islam.
La main-mise des extrémistes est de plus en plus marquée.
L’islam politique mène un combat qui vise à détruire la démocratie. Et à Saint-Denis, ces menaces se font plus fortes de jour en jour.

Notre objectif est de défendre la République laïque, démocratique et sociale à Saint-Denis.

Notre objectif est de faire connaitre les fondements de la laïcité, largement ignorés de beaucoup de Dionysiens.

Notre objectif est de recenser tous les manquements constatés à la laïcité à Saint-Denis.

Notre objectif est d’agir pour que les principes de la laïcité soient respectés.

Les priorités :
Comme toujours, les femmes et les enfants sont les premières cibles des attaques contre la laïcité. C’est pourquoi, nous nous attacherons particulièrement à relever ce qui concerne la liberté de conscience, l’égalité entre hommes et femmes et l’école où les pressions sont de plus en plus fortes sur les élèves et les enseignants.

Les actions :
Nos actions viseront à faire connaître les réalités de la laïcité, son histoire, ses fondements et ce qu’elle apporte à une société fondée sur la séparation du politique et du religieux.
Nos actions viseront à faire respecter la loi, c’est-à-dire la séparation entre les sphères privée et publique, la neutralité de la fonction publique, la non-intervention du cultuel dans le domaine public.

OBSERVATOIRE DE LA LAÏCITE A SAINT-DENIS
20/01/10


Commentaires  (fermé)

Navigation

Articles de la rubrique

  • PLATE-FORME de l’observatoire de la laïcité de Saint-Denis